Les GASAP

La particularité d’un GASAP, groupe d’achat solidaire de l’agriculture paysanne, se trouve dans l’existence d’un contrat de solidarité (sous la forme d’un document écrit), entre les membres de ce groupe et le(s) producteur(s) paysan(s). Ce contrat implique que chaque consommateur s’engage auprès du producteur avant le début de la saison de production et lui assure ainsi des revenus stables pour toute l’année qui suit. Ce prépaiement au producteur lui permet d'avoir un fonds de trésorerie) et de planifier ses récoltes (puisqu’il sait exactement combien il va vendre).
Concrètement, le consommateur achète en début de saison une part de la production qui lui sera distribuée périodiquement. Les risques liés à la production (météorologiques et phytosanitaires principalement) sont ainsi partagés entre producteurs et consommateurs. Il s’agit donc d’une action concrète visant à soutenir et à développer l’agriculture paysanne.

Dans la pratique, un groupe évolue souvent du GAC vers une forme plus solidaire du producteur comme un GASAP. Par exemple, le groupe se rend compte que le producteur, maintenant devenu un ami pour certains, a besoin d’un soutien. Le groupe peut alors changer la formule vers plus d’engagement sans nécessairement changer d’appellation. Donc en pratique, le nom d’un groupe ne suffit pas pour en déduire son mode de fonctionnement.

Le réseau des GASAP, réseau regroupant l’ensemble des GASAP de Bruxelles, est une structure qui peut vous aider à créer votre groupe. Pour plus d'info : www.gasap.be